test runet

Se déconnecter d’internet, les tests de la Russie

C’est passé relativement inaperçu, l’info étant supplantée par les annonces Covid et la période de vacances. Pourtant, la Russie s’est livrée a de drôles de tests durant la période allant du 15 juin au 15 juillet. En effet, Elle testait un moyen de se déconnecter d’internet.

Cela n’a rien de farfelu, ni même d’impossible… Elle s’inscrit d’ailleurs dans le cadre de la loi russe « Souveraineté d’internet » votée en 2019. Cette loi permet au gouvernement de déconnecter le réseau russe, Runet, du réseau mondial si la sécurité nationale est en jeu. Tous les acteurs du marché, des sociétés internet aux réseaux de communication, sont tenus de participer aux exercices.

Le Kremlin veut protéger son infrastructure internet du reste du monde

En Russie, on considère cet exercice comme stratégique. En cas de cyberattaque sur les infrastructures, de guerre, ou même de déploiement de fausses informations, le gouvernement est capable de couper le réseau du reste du monde tout en assurant un internet correct en Russie. Cela dit, vu de l’étranger, on peut avoir un regard plus critique sur la chose. De manière générale, le système russe n’est pas considéré comme démocratique, ce qui pose des questions sur la liberté des citoyens et de l’accès aux informations qu’il pourrait rechercher. A l’instar de la Chine qui est un bon exemple de la politique d’isolement.

Concernant l’exercice 2021, aucune info officielle si ce n’est qu’il a bien eu lieu. D’après le média russe RBC, les opérateurs russes d’internet ainsi que les sociétés de télécom ont participé à l’exercice. L’objectif était, toujours selon cette source, de déterminer la capacité de Runet à se déconnecter en cas de menaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *