Nintendo Switch Oled

Nintendo met en garde contre la rémanence de sa nouvelle Switch OLED

La rémanence, c’est la persistance partielle d’une image sur l’écran, lorsque celle-ci n’est plus affichée. C’est ce qu’on appelle simplement une brûlure d’écran. Tel est le danger contre lequel met en garde Nintendo.

C’est en tout cas ce que vient d’annoncer le constructeur japonais… La faute à l’écran OLED, d’après lui. Ainsi, pour ceux qui mettent pause ou qui laisse leur écran allumé avec une image statique, celle-ci devrait continuer à apparaître sur l’écran pendant quelques secondes après la reprise du jeu. Pas d’inquiétude pour autant, cette rémanence disparait rapidement, donc. En tout cas, si on en croit Nintendo. Un petit souci qui semble n’avoir lieu que sur la nouvelle console, dont l’écran est légèrement plus grand que la version précédente.

Il n’y a ici rien de rédhibitoire sur l’achat de la Nintendo OLED. Mais il faut bien avouer qu’elle fait beaucoup parler d’elle depuis sa sortie ; en bien comme en mal.

La Nintendo Switch Oled souffre de quelques soucis de rémanence

Mais il faut bien admettre que cela risque de devenir gênant pour celui qui a l’habitude de laisse son appareil longtemps en pause. On ne peut exclure que l’image persiste plus longtemps que quelques secondes si on laisse sa console allumée pendant des heures.

Pour diminuer le risque de brûlure d’écran ou de rémanence trop important, il est conseillé de faire deux choses :

  • Autoriser l’ajustement automatique de la luminosité
  • Utiliser le mode veille pour mettre en veille dès que l’on s’absente

Cela devrait diminuer la rémanence de l’écran OLED et le confort du joueur (sans résoudre le problème pour autant) !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *