Windows, MacOS, Linux, … Quelles sont les parts de marché des différents OS ?

On y pense pas toujours, mais quand on allume notre pc, on fait confiance à une société pour tout gérer et faire ne sorte que tout se passe bien. Pour la plupart des Français, c’est Microsoft qui assure le job. Mais il y a aussi Apple, pas très loin avec ses MacBook et son MacOS. Et un peu oubliés, il y a tous les autres OS qui font aussi du bon boulot, mais que peu de gens connaissent. Tour d’horizon des derniers chiffres du marché des OS pour ordinateurs de bureau et de lap tops selon chiffres du NetMarketSAhre.

Comment se portent les OS sur les terminaux dans le monde ?

Sans surprise, le début d’année marque encore et toujours l’hégémonie de Microsoft qui détient la majorité du gâteau et qui ne perd pas vraiment de terrain face à ses concurrents. Ou alors, ce sont les concurrents qui manquent cruellement de force pour gagner des parts de marché. Ainsi, pour les terminaux fixes, pc et portables :

  • Microsoft détient plus de 86 % du marché
  • Mac OS détient un peu plus de 10 % du marché
  • Linux arrive pour clôturer le podium avec presque 2,5% de parts de marché.
  • Les quelques pourcents qui restent, ou plutôt les quelques dixièmes de pourcents restants, se partagent entre Chrome OS (l’OS de Google), BSD et d’autres OS peu connus.

Ces chiffres reflètent une tendance de fond d’un secteur où il y a très peu de mouvements… Microsoft a bien perdu des parts de marché et sa base s’érodent d’années en années, mais on parle de changement infimes qui ne trahissent pas une perte de confiance des utilisateurs. Tout au plus peut-on noter que Linux grappillent quelques points de base de manière récurrente…

Mac

Quelles sont les versions d’OS les plus utilisées ?

Tout le monde utilise Microsoft, mais tout le monde n’utilise pas la même version de Windows. Et il en va de même pour le Mac OS…

Et là, de réelles différences se reflètent et montrent les vraies préférences des utilisateurs. Ainsi :

  • Windows 7 possède 46,63 % du marché
  • Windows 10 possède 29,26 % du marché
  • Windows XP possède 6,47 % du marché
  • Windows 8.1 possède 5,97 % du marché
  • Mac OS X 10.12 possède 3,34 % du marché
  • Linux possède 2,98 % du marché
  • Le reste se partageant les quelques pourcents restants

En conclusion, malgré leur relative ancienneté, des OS comme Win 7 et WIn XP gardent tout de même la main sur plus de 50 % du marché.

La France, grande supportrice de Windows

La France reste un marché très porteur pour le géant américain Microsoft. Et même si le lancement de Windows 10 s’est fait en demi-teinte, cela ne gêne pas du tout les parts de marché de Windows. En fait, les parts de marché s’échangent entre les différents OS de la marque à Bill Gates. On peut rapprocher cela d’un système de vases communicants où la baisse d’un OS plus ancien vient renforcer le dernier OS sorti. Surtout que le support de Windows XP s’est terminé depuis quelques années et que la marque à la fenêtre à fait une promo pour upgrader gratuitement d’anciens OS vers le 10.

Pourquoi Windows est-il si présent en France ? Tout simplement parce que la marque domine le secteur de l’entreprise et du renouvellement du parc pc par les utilisateurs. Toutes les entreprises, ou presque font confiance à Windows, même si ce n’est pas l’OS le plus stable. En fait, à part certains secteurs techniques comme l’infographie, le dessin ou le développement de sites, rares sont les entreprises qui optent pour le Mac OS.

PC sous Windows

De même, lors d’un achat à titre personnel, les utilisateurs se voient souvent offrir gratuitement la licence Windows. Celle-ci n’est en fait pas gratuite puisqu’elle est incluse dans le prix. Mais les partenariats que Microsoft a forgé avec de nombreux constructeurs de pc lui permet d’écouler des millions de licences sans lever le petit doigt. Alors que MAcOS n’est disponible que sur les produits Apple, dont les parts de marché sont bien moindre.

Cela dit, il y a une grosse exception et c’est le secteur du mobile et des tablettes, où Windows a fait un flop et ne s’est jamais réellement développé.

Faut-il croire à la fin (proche) de l’hégémonie de Microsoft et Windows ?

Certainement pas. La très grande majorité des PC vendus dans le commerce sont livrés avec Windows. En entreprise aussi, Windows domine. Et même s’il est passé sous la barre des 90 %, ce n’est dû qu’à deux raisons. Premièrement, les Mac book d’Apple continuent de séduire et grappillent des parts de marché à Microsoft. Ensuite, le marché des pc est en baisse constante depuis des années et chaque diminution fait plus de mal à Microsoft qu’à ses concurrents puisqu’il s’agit du système d’exploitation installé par défaut.

Fermer le menu