réseaux sociaux métaverse

Les réseaux sociaux comptent-ils sur le métaverse pour se relancer ?

D’après Statista, un portail en ligne allemand de statistique, noter intérêt pour les réseaux sociaux s’érode d’année en année. Lors de leur lancement fin des années 2000, le public y apportait beaucoup d’attention. Ils se sont ensuite démocratisés dans la société pour toucher tout le monde et entrer dans nos habitudes de vie.

D’ailleurs, qui ne regarde pas son compte sur tel ou tel site chaque jour, ou ne tient pas compte des avis de personnes totalement inconnues ? Sauf que cet intérêt semble en berne depuis quelques années. En tous cas, il semble que le temps passé sur les réseaux sociaux n’augmente plus d’année en année, mais ait tendance à se tasser. D’autant plus qu’il ne semble pas que les nouvelles applis boostent cet intérêt. Il y a peut-être plus d’acteurs sur le segment des réseaux sociaux, mais le temps d’utilisation est également plus fragmenté.

Les réseaux sociaux investissent dans le métaverse dans l’espoir de fidéliser les utilisateurs encore un peu plus

Si nous pouvons le constater au travers de statistiques simples, le phénomène n’a certainement pas échappé aux entreprises qui utilisent le big data comme outil d’évaluation.

Dès lors, on comprend pourquoi Facebook, entre autres, trouve un intérêt tout particulier dans le métaverse qui offre de nouvelles opportunités. Le développer et bien se positionner, c’est aussi une manière de préparer l’avenir et de conserver ses utilisateurs.

Cela dit, le problème reste fondamentalement le même : ce nouveau produit poussera-t-il les gens à rester connectés plus longtemps ? Rien ne le garantit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *