ordinateur quantique

Un ordinateur quantique pour Amazon

Si on connait surtout Amazon pour son service de vente en ligne, ses livraisons et plus récemment sa plateforme de streaming, c’est avant un géant du cloud computing. En effet, Amazon Web Service est l’un des plus gros acteurs du marché. Et c’est dans ce cadre-là qu’Amazon veut créer son ordinateur quantique.

Un projet complexe, qui nécessite de développer des logiciels et des algorithmes spécifiques. Il s’agit, somme toute, d’une nouvelle technologie pour laquelle il faut poser les bases et tout construire.

Mais l’avantage de cette technologie, c’est qu’elle peut briser les actuelles limites physiques des ordinateurs. Outre sa construction, son stockage diffère également radicalement de ce que l’on connait aujourd’hui. Ce ne sont plus des bits qui stockent les données sous forme de 0 et de 1, mais des qubits qui peuvent être les deux à la fois. Et donc offrent plus de rapidité et de puissance.

L’ordinateur quantique s’affranchit des contraintes physiques des ordinateurs actuels

Cela dit, si c’est très alléchant sur le papier, la technologie n’en est pas moins hyper compliquée. En effet, Google travaille dessus depuis 2006. Des universités américaines sont également sur le coup. Mais on est encore loin d’une commercialisation à grande échelle. Pour le moment, Google se limite à faire des tests, plutôt réussis, avec son ordinateur quantique Sycamore. Mais ils sont principalement utiles à renforcer la structure.

Mais on peut croire qu’Amazon sera capable de développer le sien plus rapidement en se basant sur ce qui existe déjà. D’autant plus que la firme et Jeff Bezos aiment se lancer des défis, entre Amazon Prime Video, Blue Origin, ou encore la régénérescence cellulaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *