France 2024 : l'ANFR autorise plus de 46 600 sites 5G au 1er juin

France 2024 : l’ANFR autorise plus de 46 600 sites 5G au 1er juin

Au sein de notre magazine Editions Oreilly, spécialisé en Web, IA & Tech, nous suivons de près l’évolution technologique en France, notamment l’expansion rapide du réseau 5G. C’est avec intérêt que nous avons étudié les dernières données de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR), révélant un bond significatif dans le déploiement de la 5G en France. Au 1er juin 2024, un total impressionnant de plus de 46 600 sites 5G ont été autorisés, marquant un jalon important pour l’infrastructure numérique française.

Déploiement et opérationnalité des sites 5g

Le dynamisme des opérateurs télécoms ne faiblit pas, et cela se reflète clairement dans l’accélération du déploiement 5G. À la date du 1er juin 2024, 46 611 sites 5G étaient autorisés sur le territoire français, y compris 541 dans les régions d’Outre-Mer. Ce sont des statistiques qui témoignent d’un engagement fort envers l’innovation et la connectivité. Intéressant à souligner, 37 697 de ces sites se démarquent par leur technicité opérationnelle, représentant près de 80,9% du total. Cette efficience illustre la rapidité avec laquelle la technologie 5G est rendue accessible au grand public.

Dans notre quête d’apporter les dernières nouvelles technologiques, il est fascinant de constater que presque tous les sites 5G autorisés supportent également les technologies antérieures comme la 2G, 3G ou 4G, à l’exception de dix sites dédiés exclusivement à la 5G. Ces données, fournies par l’ANFR, mettent en évidence une stratégie de déploiement intégré, optimisant les infrastructures existantes pour un avantage technologique maximal.

Répartition des sites 5g par bande de fréquence

La 5G en France s’articule autour de quatre bandes de fréquences principales, chacune accueillant une part spécifique du réseau. Nous avons ainsi : 24 554 sites dans la bande 700 MHz, suivie de seulement 30 sites dans la bande 1800 MHz localisés exclusivement en Guyane. La bande de fréquence 2 100 MHz héberge 20 297 sites, tandis que la bande 3,5 GHz se distingue avec 30 423 sites, soulignant son importance cruciale pour le déploiement de la 5G en raison de sa capacité à offrir des débits supérieurs.

La mutualisation des sites, permettant d’abriter plusieurs fréquences à la fois, est une pratique courante qui optimise l’utilisation des infrastructures. Ainsi, un site peut simultanément diffuser du réseau en 2 100 MHz et 3,5 GHz, améliorant considérablement l’efficacité du déploiement.

France 2024 : l'ANFR autorise plus de 46 600 sites 5G au 1er juin

Le déploiement continu de la 4g

Parallèlement au déploiement de la 5G, nous observons aussi une progression continue de la 4G, essentielle pour garantir une couverture globale et fiable. Au 1er juin 2024, l’ANFR enregistrait 67 680 sites 4G autorisés en France, dont une majorité en métropole. Cette croissance, bien que plus modeste comparée à la 5G, souligne l’importance de ne pas négliger la 4G, en particulier dans les zones rurales et les zones blanches.

Le New Deal Mobile, en vigueur, assure la poursuite de cet élan, avec pour objectif une connectivité accrue sur tout le territoire. Les opérateurs SFR et Free se sont distingués, une fois de plus, par leur proactive, en déployant respectivement 145 et 136 nouveaux sites 4G au cours du mois de mai 2024.

La course des opérateurs pour la 5g

Concernant le déploiement de la 5G, chaque opérateur poursuit ses efforts pour étendre sa couverture. Free Mobile mène la danse avec 19 491 sites 5G actifs, principalement en métropole, tandis qu’Orange se concentre sur la bande 3,5 GHz, réputée pour ses performances supérieures, avec 9 884 sites. SFR et Bouygues Telecom ne sont pas en reste, contribuant eux aussi à l’élargissement du réseau 5G français. La concurrence entre les opérateurs est bénéfique pour les consommateurs, stimulant l’innovation et l’amélioration des services.

Pour ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur les progrès précédents dans le déploiement 5G, je vous recommande de consulter notre article « Observatoire ANFR annonce 46 000 sites 5G autorisés en France au 1er mai 2024« . De plus, pour ceux passionnés par les innovations dans le domaine de l’IA et de la technologie en général, ne manquez pas de visiter « OpenAI GPT Store : Innovations et produits disponibles« , où nous partageons les dernières avancées.

Observations finales

Dans notre mission de couvrir les derniers développements dans le domaine de la technologie, nous saluons les efforts continus pour étendre le réseau 5G en France. L’implication de l’ANFR, conjointement avec l’investissement et l’innovation des opérateurs télécom, montre un paysage technologique français en pleine évolution. La connectivité est désormais plus que jamais une pierre angulaire de notre société, et le déploiement de la 5G représente un facteur clé dans l’accélération de notre transition vers un futur numérique optimisé.

À travers les chiffres et les analyses, notre engagement auprès de nos lecteurs reste de vous fournir des informations précises et à jour, vous permettant de rester au fait des dernières tendances. Nous sommes enthousiasmés par les possibilités que la 5G ouvre pour le développement technologique en France, et nous continuons à suivre ces évolutions avec une attention particulière.