disque verre 500 to

500 To sur un disque, c’est possible grâce à cette nouvelle technologie

Des chercheurs ont mis au point une nouvelle méthode pour stocker jusqu’à 500 To sur un disque de la taille de ceux que nous connaissons. Pour y parvenir, il n’y a pas de miracle, simplement de nouveaux matériaux et de nouvelles techniques.

De matériau, il s’agit ici d’un disque de verre de silice. Ce matériau permet d’atteindre des densité de stockage beaucoup plus importantes tout en n’augmentant pas la taille du disque. Mieux encore, il est beaucoup plus fiable puisqu’il est capable, d’après les chercheurs, de conserver l’information pendant près de 14 milliards d’années et de supporter la chaleur de l’espace (jusqu’à 1.000 degrés Celsius). Autrement dit, il est taillé pour être utilisé dans les technologies spatiales.

disque verre 500 to
Exit le SSD, un disque à base de verre a été mis au point et peut révolutionner le stockage de données

Quant à la technique de gravure, elle évolue également et se nomme « 5D ». Plutôt que d’utiliser des lasers rouges ou des lasers bleus, on utilise ici des impulsions laser femtosecondes. Des impulsions qui durent un millionième de milliardième de secondes. Cette finesse permet de graver de manière précise la structure du verre t donc de stocker autant de données.

Si la technique est innovante, l’équipe de chercheurs à la base de cette avancée a déjà prouvé qu’elle était au point en écrivant des données puis en les récupérant.

Seul bémol, la vitesse d’écriture… Il faudrait environ 2 mois de gravure ininterrompue pour remplir les 500 To d’espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *