Emulateur Dreamcast sur Android : quels sont les meilleurs ?

Sega est en grande forme et l’année 2019 s’annonce de bonne augure pour le fabricant. Le 19 septembre prochain sortira sa Mega Drive mini, console rétro gaming qui reprendra les jeux de l’époque. Mais alors qu’elle n’est pas encore sortie, il semblerait que les discussions se portent déjà sur une autre console SEGA, la Dreamcast. Moins connue, et un peu moins populaire que la MegaDrive, la Dreamcast possède quand même quelques très bons jeux, comme Sonic. Et si elle n’a pas fait un tabac, c’est aussi parce que SEGA a perdu la bataille des consoles à l’époque… Bref, même si la rétro console Dreamcast mini n’en est encore qu’à son ébauche, rien ne nous empêche de nous replonger dans son univers avec un émulateur de jeu sous Android. C’est pourquoi, nous vous faisons un petit topo des meilleurs émulateurs.

Petit retour sur la Dreamcast

La Dreamcast est une console SEGA qui a succédé à la Saturn. Elle reste connue pour avoir été la première console de 6ème génération. C’est elle qui a ouvert la voie à d’autres consoles comme la PlayStation 2, et qui a fini par disparaître sous les coups d ses concurrents. En effet, c’est à cette époque que Sega a perdu la course des consoles et a quitté le marché, le laissant au profit des deux autres super géants japonais : Nintendo et Sony.

émulateur-dreamcast
Les émulateurs Dreamcst permettent de jouer à des jeux rétro Dreamcast sur son smartphone Android

Pour autant, elle n’en a pas moins révolutionné le monde des consoles. C’est en effet la première console à être vendue avec un modem et donc à pouvoir être connecté à internet et à jouer en ligne. On pouvait même surfer sur internet et lire ses mails via sa console !!

Commercialisée en novembre 1998, Sega arrête la production et la commercialisation dès 2001 et le support en 2002. Suite à cela, Sega ne produira plus de consoles et se retirera du marché de la production de consoles pour se concentrer sur le développement de jeux. Une des raisons principales étant le manque de puissance par rapport aux concurrents et un catalogue plus limité également, ce qui faisait fuir les clients potentiels, attirés par des catalogues de jeux plus importants.

Null DC / Reicast

Null DC est probablement le meilleur émulateur Dreamcast qu’il existe à ce jour. Il est compatible avec tous les appareils et vous permet d’émuler les jeux souhaités. Par exemple:

  • Mars Matrix
  • Soul Caliber
  • Marvel vs Capcom
  • Sonic Adventure

Et Null DC n’est pas le premier émulateur venu. Il est développé par deux programmeurs depuis 2007 et toujours supporté à ce jour. C’est donc non seulement le meilleur, mais également le plus ancien ! Et cela lui permet d’avoir répondu à presque tous les problèmes qu’il pouvait exister, tout en ajoutant les nouveaux modèles de téléphones au fur et à mesure de leur mise sur le marché. Sa liste de comptabilité est donc gigantesque !

Un autre atout de Null DC est d’avoir été programmé il y a plus de 10 ans, avec les ressources de l’époque. Le code est donc sommaire, tout en faisant le job, et consomme peu de ressources. Pas de risque de voir son cpu crasher ou freezer à cause de la puissance requise… On notera tout de même quelques bugs graphiques dans certains jeux (Virtua tennis, par exemple). Null DC est exclusivement réservé aux utilisateurs Windows, mais une version Android existe également depuis peu, reprenant toutes les fonctionnalités (Reicast)

Niveau prise en main, rien de bien compliqué. Il faut télécharger l’app. Ensuite, une fois démarrée, il est nécessaire d’uploader le fichier du jeu souhaité. Cela inclut le fichier du jeu ainsi que le Bios. Tous deux sont trouvables sur internet, moyennant quelques recherches. D’ailleurs, pour les néophytes, un guide complet de l’utilisation est disponible dans la description de l’app  sur le Play Store. Celui-ci vous permettra de réaliser les étapes pas-à-pas, ce qui signifie aussi que la courbe d’apprentissage n’est pas trop abrupte.

A titre d’information, Reicast, la version Android de Null Dc a été téléchargée plus d’1 million de fois !

On  notera également que Reicast est un émulateur polyvalent, mais que sa compatibilité est moindre que celle de Null DC.

Avantages Inconvénients
Gratuite Longue expérience de l’émulation Dreamcast Support et développement actif depuis 2007 Compatibilité étendue Version Android récente Bugs graphiques mineurs Support de Reicast, mais plus de Null DC (Windows)

Demul

Demul est l’autre gros émulateur pour Dreamcast, du moins on se limiterait à Reicast et Demul s’il ne fallait en choisir que deux… Il est développé par une team de développeurs russes et permet de supporter plusieurs systèmes d’arcade en plus de la Dreamcast. On notera par exemple la Sega Namoi 1/2, les Sega Hikaru, System SP, Atomiswave, etc.

Est-ce intéressant ? Peut-être pas pour tout le monde. Mais nous avons tous apprécié de jouer sur des jeux d’arcade dans les fêtes foraines et autres lieux de jeux publics. D’ailleurs, grâce à l’émulateur, plus besoin de devoir dépenser des dizaines de pièces de 1 euro pour voir apparaître son nom dans le top à l’écran… A notre connaissance, c’est d’ailleurs le seul émulateur à proposer cela !

S’il fallait le comparer à Null DC, il ferait jeu égal… A l’avantage de Null DC, on notera que Demul consomme plus de ressources. Au crédit de Demul, il faut souligner que :

  • la compatibilité est meilleure
  • le support est toujours actif
  • le downsampling est autorisé
  • les bugs graphiques sont corrigés
  • plus de systèmes sont émulés

Seul réel bémol, le plug-in du son pourrait être revu.

Côté installation, il reprend les mêmes codes que les autres émulateurs, à savoir que l’appli est une machine virtuelle qu’il faut charger avec un fichier jeu.

Avantages Inconvénients
Émulation de système d’arcade Compatitbilité Développement toujours en cours Fichiers son Plus gourmand que Null DC / Reicast
sega-naomi
Demul permet de jouer à des jeux Dreamcast, mais émule également des jeux d’arcade, comme les Naomi.

Dream EMU

Parmi les meilleurs émulateurs, on retrouve également Dream Emu, un émulateur censé nous faire rêver… L’avantage de Dream Emu, c’est d’être cross systèmes. En fait, vous pouvez aussi bien l’utiliser sur votre smartphone Android que sur votre PC avec une licence Windows. Plus besoin d’être limité à l’un ou l’autre appareil. Aussi, vous pouvez très bien l’utiliser sur votre smartphone en utilisant le pad virtuel affiché par la machine, tout comme connecter un vrai pad analogique sur son pc et le lier à l’émulateur.

Un des avantages de Dream EMU, c’est de proposer des démos de jeu Dreamcast.

L’inconvénient de Dream EMU, c’est de ne pouvoir proposer qu’une démo pour certains jeux Dreamcast. En effet, à l’heure actuelle, tous les jeux ne sont pas encore supportés par la machine virtuelle de Dream EMU. Mais au moins, il vous en donne un aperçu.

Comme pour les autres émulateurs, il vous faudra trouver un ROM du jeu avant de pouvoir y jouer. La machine virtuelle qu’est Dream EMU se chargera de l’émuler sur votre smartphone via son interface. La prise en main est assez facile et relève de l’enfance de l’art. Surtout qu’aucun bug majeur dans les jeux n’est reporté, ce qui permet d’avoir une expérience rétro assez lisse et bien finie.

Avantages Inconvénients
Peu de bugs Possibilité de l’utiliser sur différents systèmes d’exploitation   Tous les jeux ne sont pas supportés
dreamcast
La Dreamcast est quelque peu tombée dans l’oubli, mais certains de ses jeux sont devenus intemporels.

RedReam

RedRam est un émulateur pour Dreamcast et qui fonctionne sous Android. Grâce à ce dernier émulateur que nous vous présentons parmi les meilleurs, vous pourrez rejouer à Ready to Rumble, Shenmue, ou encore Jet Set Radio. Même si ces jeux ne vous disent rien, ou pas grand chose, ils ont pourtant marqué l’histoire et les esprits des joueurs d’antan. En particulier, pour leur finition, leur qualité, la facilité de jeu et les contrôleurs de l’époque, en avance sur la concurrence.

Ce qui distingue RedReam de ses concurrents comme Dream EMU et Demul, c’est qu’il ne s’utilise que sous Android. Quelque part, c’est mieux pour les joueurs, car les développeurs ne se concentrent que sur un seul marché, ce qui permet d’avoir moins de bugs qu’avec un programme qui part dans tous les sens. Pour autant, il est supporté par de nombreux appareils et ne cause pas beaucoup de bugs.

Une autre distinction, bien plus importante, est le fait que RedReam se décline en deux versions. Une version Lite et une version Premium. Sans grande surprise, la version Premium s’avère payante, mais pas hors de prix pour autant. Surtout qu’elle vous permet de jouer à tous les jeux en HD (le rétro ne pique pas aux yeux). La version Lite, elle, est gratuite et reprend la presque totalité des options (hormis le HD) de la version Premium.

RedReam s’utilise comme l’ensemble des émulateurs que l’on trouve actuellement. A savoir que le joueur doit récupérer un fichier ROM, contenant le jeu, afin de pouvoir y jouer. A part le ROM, il ne faut rien d’autre (pas de fichier système, par exemple).

Enfin, le petit plus que nous avons apprécié, c’est de pouvoir trouver la liste des jeux jouables sur le site officiel ! Même s’il faut tout de même la prendre avec des pincettes, certains jeux y figurant mais n’étant pas jouables.

Avantages Inconvénients
Liste des jeux jouables Deux versions (gratuite et payante) Possibilité de jouer en HD Support Android uniquement Certains jeux ne sont pas jouables  
Fermer le menu