Flutter 2.0

Flutter 2.0 : le framework devient multiplateforme

Flutter est un peu un incontournable dans le monde des développeurs d’applications. Le Google Play Store recense 150.000 applications ayant utilisé Flutter. La version 1.0 remonte à 2018, il était donc temps d’y apporter quelques nouveautés.

Si Flutter séduit autant les développeurs, c’est parce que l’écosystème leur permet de créer une application à partir des SDK officiels d’Android et Apple. Les applications sont donc bien plus stables et leurs performances bien meilleures qu’avec un écosystème non natif. Puisque c’est de nativité qu’il est question.

Google lance Flutter 2.0

La version 2.0 de Flutter a très vite été confirmée par Google. Au programme, rien de moins qu’adapter son écosystème pour y produire des web apps. Et donc des applications pour Windows, MacOS ou encore Linux. La firme de Mountain View a par ailleurs confirmé que cette nouvelle version était stable, tout comme elle l’est déjà pour Android et iOS.

Pour les développeurs, cette évolution leur permettra de porter facilement une application mobile vers le web sans avoir recours à un travail gigantesque pour adapter le contenu. Un des principaux soucis rencontrés par Google était la génération du code qui ne répondait pas, ou mal, au SEO.

Cependant, tout a ses limites. Dans le cas de Flutter Web, c’est le développement de sites simples qui nécessiteront d’avoir recours à des technologies classiques des développeurs web…

https://youtu.be/VliOZ5KMOQw

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *